Le musée national de Riyad

C’est, en quelques mots…

– le récit de l’histoire de l’Arabie saoudite, depuis la période préislamique à la découverte du pétrole en 1938 ;

– un musée ouvert en 1999 lors des célébrations du centenaire hijri de la prise de Riyad par le futur roi Abd al-Aziz al Saud : 1902 / 1319 H – 1999 / 1419 H ;

– un des éléments du complexe historique du roi Abd al-Aziz (King Abdulaziz Historical Centre) qui comprend également le palais Murabba (dernière demeure du roi Abd al-Aziz),la King Abdulaziz Foundation for Research and Archives et le King Abdulaziz Memorial Hall ;

– un ensemble d’objectifs éducatifs tels que « mettre l’accent sur des aspects de l’histoire et des monuments du Royaume d’Arabie saoudite depuis ses débuts jusqu’à l’époque moderne » et « véhiculer une conscience culturelle en approfondissant le concept d’adhésion aux racines et au patrimoine, en répandant la connaissance et la participation à l’éducation nationale des jeunes générations » (Al-Kahtani, D. b. (1999). Museum Education in the National Museum. Origin, targets and achievements. Riyadh: Ministry of Education, p.14) ;

– une architecture dynamique dont la forme principale est une longue courbe axée d’est en ouest, en calcaire local, qui longe la place Murabba et le jardin du palais « dans un large geste d’accueil en direction de la Mecque », tandis qu’au coucher du soleil, « les murs se teintent d’une couleur rouge identique à celle du soleil couchant, puis leur teinte s’adoucit graduellement pour accueillir la fraîcheur de la soirée. L’effet visuel est celui d’un canyon, comme un rappel des débuts de Riyad comme oasis du désert » (Boddy, T. (Septembre-Octobre 1999). « History’s New Home in Riyadh ». Saudi Aramco World , 50 (5), p.22.) ;

Crédits : SCTA

musée national de Riyad
Crédits : SCTA

 

– deux ailes comprenant huit galeries divisées comme suit :

[aile préislamique]
* L’Homme et l’univers (Big bang – 3000 BC)
* Les royaumes arabes (3000 BC – 300 AD)
* La Jahiliyyah (300 – 610 )
* La mission du Prophète (610 – 622)

un pont reliant les deux ailes :

l’Hégire (le voyage de Muhammad de La Mecque à Médine, en 622]

[aile islamique]
* L’Islam et la péninsule arabique (622-XVIIe siècle)
* Les premier et second Etats saoudiens (1744-1818 / 1821-1834)
* L’Unification (1902-1938)
* Le Hajj et les Deux Mosquées Saintes (aujourd’hui)

– des collections d’objets archéologiques, manuscrits documents historiques, armes, objets issus des arts et traditions populaires…

Vitrine d'objets provenant d'Addiriyah, la capitale du premier Etat saoudien (1744-1818)

Vitrine d’objets provenant d’Addiriyah, la capitale du premier Etat saoudien (1744-1818)
Crédits : VC

 

– une muséographie immersive et subtile dont les deux objectifs principaux sont « d’inciter le citoyen à confirmer sa fierté dans le patrimoine arabe et sa révérence envers l’Islam », et « de raconter l’histoire de l’Islam comme il est communément compris par les musulmans, en narrant celle de l’Arabie saoudite dans ce contexte religieux » (Lord Cultural Resources (1999). The National Museum of Saudi Arabia & Darat al Malik ‘Abd al ‘Aziz historic Murabba’ palace complex in Riyadh, iii.)

Crédits : VC

Salle de la Révélation avec vue sur le tunnel de l’Hégire qui relie les deux ailes du musée
Crédits : VC

Salle de l'unification du royaume Crédits : VC

Salle de l’unification du royaume
Crédits : VC

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *